Le festival CINEMANIA dévoile sa programmation

Le festival de films francophones de Montréal démarre le 1er novembre. Pendant dix jours, quarante-six longs-métrages français, belges ou marocains seront présentés. 

De gauche à droite : Dennis Trudeau, journaliste et animateur, accompagné de l’équipe du festival CINEMANIA, Maidy Teitelbaum, présidente et fondatrice ; Natalie Bélanger, directrice générale et Guilhem Caillard, coordinateur à la programmation, lors de la présentation officielle de la programmation 2012 ce lundi 22 octobre.

Pour sa 18e édition, qui se tiendra du 1er au 11 novembre, le festival de films francophones CINEMANIA propose quarante-six longs-métrages, dont trente-cinq primeurs et onze films de rétrospective, réalisés par des cinéastes français, belges ou encore marocains. Et parmi les primeurs, un record de dix-huit premières nord-américaines.

Cette année, trois films se disputeront la tête d’affiche. De rouille et d’os, de Jacques Audiard, ouvrira le festival le 1er novembre en présence de son acteur Matthias Schoenaerts, tandis que L’homme qui rit, de Jean-Pierre Améris – avec l’acteur québécois Marc-André Grondin et en présence de Christa Theret – clôturera le festival. Entre-temps, le controversé Mathieu Kassovitz viendra présenter son nouveau film, L’ordre et la morale.

Parmi les invités, entre autres, Sandrine Bonnaire pour son premier long-métrage de fiction, J’enrage de son absence. Elle sera accompagnée du plus célèbre des agents artistiques français, Dominique Besnehard, producteur du film. La jeune révélation Christa Theret, à l’affiche de Renoir, Voie rapide et L’homme qui rit, sera également présente.

Autre point fort du festival, l’Hommage à Claude Miller. Cinq films du célèbre cinéaste français décédé en avril dernier seront projetés. Son dernier, Thérèse Desqueyroux, avec Audrey Tautou et Gilles Lellouche ; La meilleure façon de marcher, son premier long-métrage magnifié par l’interprétation de Patrick Dewaere ; L’accompagnatrice avec Romane et Richard Bohringer ; et ses deux plus grands succès critiques et publics, Garde à vue, avec l’inoubliable duo Serrault/Ventura et L’effrontée, qui a révélé Charlotte Gainsbourg.

CINEMANIA mettra aussi l’accent sur le cinéma belge. Le festival accueillera Leila Albayaty qui présentera Berlin Telegram et son confrère belge Patrick Ridremont pour son film Dead man talking. Deux autres longs-métrages complèteront la programmation : Mobile home réalisé par François Pirot et Le sac de farine de Kadija Leclere.

Enfin, grande nouveauté cette année, un second prix s’ajoute au Prix du Public Mel Hoppenheim. Il s’agit du Prix du Public TFO pour le Meilleur premier long-métrage, récompensé par une bourse remise au lauréat pour le développement de son prochain projet. Treize premiers films sont concernés.

Pour les détails concernant les invités et la programmation complète du festival, rendez-vous sur le site officiel de CINEMANIA, www.festivalcinemania.com.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s